Des archives conséquentes en Eure-et-Loir

Parmi les six départements de l’académie Orléans-Tours, l’Eure-et-Loir est celui où l’éducation prioritaire est la plus implantée depuis 1981. A elle seule la ville de Dreux compte près de la moitié des réseaux. Les archives collectées au fil des ans par les AD 28 permettent d’accéder à de nombreuses sources. Il faut noter la présence de versements des inspections de circonscription de Dreux. Deux collèges ZEP ont fermé en Eure-et-Loir : Charles Péguy à Chartres et Paul Fort à Dreux. Le quartier Beaulieu de Chartres a été réaménagé dans le cadre du Contrat urbain de cohésion sociale (CUCS). Les écoles élémentaires ont alors été reconstruites et leurs archives versées.

A noter que l’Eure-et-Loir est un des trois départements étudiés dans la thèse de Lydie Heurdier, accessible en ligne : https://tel.archives-ouvertes.fr/file/index/docid/669976/filename/thA_se.pdf

Sources AD 28 (mars 2021)

Sources disponibles aux AD du Loiret

L’académie d’Orléans-Tours, académie non retenue dans notre échantillon, mérite cependant d’être documentée. Elle comprend 6 départements aux caractéristiques géographiques, sociales et économiques différentes, inégalement concernés par l’éducation prioritaire. Elle a été partiellement étudiée dans la thèse de Lydie Heurdier (2008).

Les sources disponibles dans trois services départementaux d’archives vont être recensées : le Loiret, siège du rectorat, l’Eure-et-Loir et l’Indre-et-Loire. Mais aucun réseau n’a été sollicité pour effectuer un versement spécifique.

Sources AD 45 (janvier 2021)