académie de Reims

Académie très concernée par l’éducation prioritaire depuis 1981, Reims dispose d’un CAREP qui a fonctionné en continu depuis sa création. Dans le cadre des journées académiques de formation des pilotes et coordonnateurs de réseaux, j’ai pu présenter en avril 2019 à Reims le projet d’archivage. Pendant les ateliers qui ont suivi le temps en plénière, des échanges ont eu lieu entre les coordonnateurs, quelques pilotes et des archivistes départementales de la Marne et des Ardennes. Les questionnaires ‘état des lieux’ ont été renseignés, ce qui nous permettra cet automne d’aller en binôme (archiviste et chercheur) dans les réseaux expertiser et aider à la préparation des versements. Ce travail partenarial a été fécond, augure de relations facilitées et d’une meilleure connaissance de la réglementation relative aux archives. Par ailleurs, les archives propres au CAREP vont être versées cet automne, après un gros tri et reclassement réalisés avec le chargé de mission du CAREP.

Lors des déplacements dans l’Aube, les Ardennes et la Haute-Marne, je me rendrai également dans les AD respectives pour établir les sources d’ores et déjà disponibles, le travail ayant été déjà fait pour la Marne.

 

EP Reims (2019)

Sources AD 51 (mars 2019)

académie de Poitiers

Les quatre départements de cette académie (Charente, Charente-Maritime, Deux-Sèvres, Vienne) comptent depuis 1982 peu de territoires classés mais ces ZEP sont pérennes.

 

EP académie Poitiers

Le service archives du rectorat, sous la responsabilité d’Alice Donnadieu, a conservé de nombreuses traces du pilotage académique, dont la partie la plus ancienne a été versée aux archives départementales de la Vienne qui disposent de sources sur l’éducation très importantes. Le CAREP, installé au rectorat, versera prochainement les fichiers numériques pour la période 2015-2018, ce qui permettra de disposer de données depuis 1981-1982.

 

A ce jour, mes déplacements dans trois des quatre départements ont permis le recensement des fonds existants dans les AD, sauf en Charente-Maritime. En Charente, les AD 16 doivent prendre en charge les archives repérées dans les réseaux de Soyaux, d’Angoulême et de Roumazières-Loubert. Dans les Deux-Sèvres, ma visite aux archives municipales a permis de localiser des sources sur les écoles du quartier de Niort classé depuis 1982, les fonds des AD 79 étant pauvres pour cette période récente. Elles figurent ici. Pour la Vienne, les coordonnateurs de Poitiers et Châtellerault ont répondu au questionnaire et les fonds repérés devraient être versés aux AD 86.

Cette académie sera donc une des plus documentées pour l’ensemble de la période.

 

Sources AD 16 (déc 2018)

Sources AD 79 (déc 2018)

Sources AD 86 (déc 2018)

Sources archives municipales de Niort (déc 2018)

Sources rectorat de Poitiers (déc 2018)

 

académie de Nantes

Cinq départements composent cette académie moyennement concernée par l’éducation prioritaire : la Loire-Atlantique, le Maine-et-Loire, la Mayenne, la Sarthe, la Vendée. La carte, non définitive en l’absence de certitude pour les années 1980, permet cependant de constater la diversité des ZEP, un certain nombre étant rurales comme en Vendée. 

EP acad Nantes

Le processus de repérage soutenu par le rectorat et accompagné par la responsable du service Archives, Anne Bassompierre, a permis de localiser de nouveaux fonds. Les visites sur site ont permis de confirmer l’existence d’archives intéressantes. A terme, entreront aux AD 44, les archives des REP+ Sophie Germain et Debussy de Nantes, du REP Ernest Renan de Saint-Herblain. Le CAREP qui a existé quelques années a laissé ses archives au collège Debussy, elles seront versées également. Dans les archives du  rectorat se trouvent de nombreuses boites issues de différents services qui rejoindront aussi les AD. Dans la Sarthe, le REP d’Allonnes et les REP+ Alain Fournier, Costa-Gavras et Vauguyon du Mans vont verser prochainement leurs fonds. A ce jour, aucun réseau du Maine-et-Loire ne prévoit de versement.

Les différentes archives départementales ont par ailleurs des pratiques diverses avec les services de l’éducation nationale, leurs fonds sont donc plus ou moins importants pour la recherche en éducation. Seules les AD de Mayenne n’ont pas été contactées. En revanche, une recherche aux archives municipales de Nantes a permis de localiser quelques sources complémentaires.

Sources AD 44 (sept 2018)

Sources AD 49 (février 2019)

sources AD 72 (janvier 2019)

Sources AD 85 (février 2019)

Sources AM Nantes (février 2019)

 

académie d’Amiens

Les trois départements de cette académie (Aisne, Oise, Somme) présentent de fortes différences tant dans la composition sociale de leur population que dans les choix de classement en éducation prioritaire.

carte académie Amiens (avril 2018)

Le processus initié en avril 2019 avec l’envoi des questionnaires aux coordonnateurs et aux pilotes a permis de repérer des archives dans certains collèges et quelques circonscriptions. Les visites sur site commenceront en octobre en compagnie de l’archiviste départementale en charge du secteur éducation dans l’Oise et la Somme.  

A ce jour, seules les AD 60 ont des fonds disponibles pour la recherche.

Sources AD 60 (mai 2018)

 

académie de Lille

Cette académie, une des plus importantes de métropole pour l’éducation prioritaire, comprend deux départements, le Nord et le Pas-de-Calais. Comme pour Aix-Marseille ou la Seine-Saint-Denis, il était nécessaire de privilégier les ZEP historiques. La carte présentée ici est donc incomplète.

 

EP acad Lille

EP acad Lille – sélection de ZEP

Les pilotes académiques ont choisi de retenir quelques réseaux dans cet ensemble. Le processus engagé en juin avec l’envoi des questionnaires devrait aboutir à l’automne à des visites sur sites et à la préparation de versements.

 

Ma visite aux AD 59 a permis cependant de repérer les sources déjà disponibles. Pour les AD 62, la première version a été établie à partir de l’envoi de bordereaux mais sans consultation en salle de lecture.

 

Sources AD 59 (mai 2019)

Sources AD 62 (juin 2019)

académie d’Aix-Marseille

Très concernée par l’éducation prioritaire dans deux départements (Bouches-du-Rhône et Vaucluse), cette académie comprend également les Alpes de Haute-Provence et les Hautes-Alpes où ne subsistent aujourd’hui que deux REP. Aussi, nous avions souhaité privilégier le repérage des archives des réseaux de Marseille, et non de l’ensemble du département, ainsi que ceux du Vaucluse (cf carte ci-dessous).

EP dans acad Aix-Marseille

Un seul REP+ de Marseille a renvoyé au rectorat le questionnaire renseigné. Par ailleurs, le service archives du rectorat ne conserve aucun élément sur l’éducation prioritaire. De son côté, le service rectoral en charge des réseaux n’a manifestement pas conservé de traces du pilotage antérieur, en tout cas les pilotes académiques semblent avoir d’autres priorités que la sauvegarde de la mémoire et du travail accompli dans les ZEP académiques, malgré le constat récurrent de cette absence préjudiciable dans tous les rapports des inspections générales. Seul le service statistique du rectorat répondant à notre sollicitation semble disposer d’archives sur le pilotage rectoral de l’éducation prioritaire. Il nous a communiqué les analyses, dossiers et études réalisés depuis 2001 ; ces fichiers numériques rejoindront les AD 13 prochainement via le service des archives du rectorat.

A ce jour donc, seules les archives départementales des Bouches-du-Rhône disposent de quelques fonds utiles à la recherche, les AD 84 n’ayant reçu quasiment aucun versement depuis les années 1990 des services de l’éducation nationale. Ce contexte particulier explique la pauvreté des sources aujourd’hui accessibles aux chercheurs.

Sources AD 13 (mars 2019)

académie de Créteil

Académie très importante pour l’éducation prioritaire, chacun des trois départements présente pourtant un profil d’évolution particulier. La Seine-Saint-Denis a fait l’objet d’une étude pour la période 1981-2001, dans la thèse soutenue que j’ai soutenue en 2008 (https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00669976).

Le repérage des fonds est terminé pour la Seine-et-Marne et les visites dans les réseaux vont commencer en septembre 2019. En Seine-Saint-Denis une sélection des ZEP historiques a été privilégiée. Pour le Val-de-Marne, seuls les réseaux d’Orly et Choisy-le-Roi ont versé leurs archives pour le moment, ce qui est insuffisant. 

EP dans le Val-de-Marne

EP en Seine-et-Marne

tableau chronologique des collèges de SSD classés en ZEP entre 1981 et 1999

Sources AD 93 (février 2019)

Sources AD 77 (avril 2019)

sources AD 94 (sept 2018)

 

académie de Dijon

Cette académie est composée de quatre départements (Côte-d’Or, Nièvre, Saône-et-Loire, Yonne). Le rectorat dispose d’un service d’archives où sont consultables des dossiers non encore versés aux AD 21.

EP acad Dijon

Le processus de repérage des fonds a permis d’en localiser un certain nombre. La rencontre avec les coordonnateurs et parfois la participation à la préparation du versement a facilité la sauvegarde des archives de plusieurs réseaux.

Plusieurs versements ont été effectués ou vont l’être prochainement :

– En Côte-d’Or, le collège Claude Guyot d’Arnay-le-Duc en ZEP de 1982 à 1999 dispose d’un fonds conséquent. Les archives du REP+ de Chenôve ont malheureusement été détruites.

– En Saône-et-Loire, versements des réseaux de Chalon-sur-Saône et de Mâcon.

– Dans l’Yonne, les archives du REP+ des Champs-Plaisants de Sens sont en cours de classement.

-Dans la Nièvre, versements prévus des trois REP de Nevers (Banlay, Grande-Pâture et Les Courlis), du REP de Cosne-sur-Loire ainsi que de la ZEP historique du Morvan (archives présentes dans les circonscriptions de Clamecy, Château-Chinon et au collège Bibracte de Château-Chinon). L’aire rurale d’éducation concertée (AREC) du Morvan a été la plus vaste de France de 1982 à 2006.   

A terme, les fonds permettront d’étudier à la fois les ZEP rurales de cette académie et quelques ZEP historiques urbaines dans des territoires en déclin industriel.

sources AD 21 (octobre 2018)

Sources AD 58 (nov 2018)

Sources AD 71 (novembre 2018)

Sources AD 89 (déc 2018)

Sources rectorat Dijon (oct 2018)

 

académie de Nancy-Metz

Composée de quatre départements (Meuse, Moselle, Meurthe-et-Moselle, Vosges), cette académie dispose d’un CAREP depuis 1999, aujourd’hui à Nancy.

EP acad Nancy-Metz

Les archives du CAREP sont pour partie déjà versées aux archives départementales de Meurthe-et-Moselle. Un second versement sera effectué lorsque les AD 54 auront intégré leur nouveau bâtiment début 2020. Le questionnaire état des lieux diffusé par le CAREP a permis de repérer un bon nombre d’archives de réseaux, avec des retours variables selon les départements.

– dans la Meuse, les archives des REP de Verdun et Stenay restent à verser. Le versement du REP+ de Bar-le-Duc d’octobre 2018 sera complété par les archives du collège Jacques Prévert classé depuis 1982.

– dans les Vosges, les sources déjà disponibles permettent de travailler. Elles seront complétées par les versements des réseaux d’Epinal et de Saint-Dié.  

– en Moselle, où existent depuis 1982 de nombreuses ZEP, les fonds des REP+ des Hauts-de-Blémont (Metz) et de Woippy rejoindront les AD 57 en 2019. Monsieur Iung, directeur des AD 57, a entrepris par ailleurs une collecte auprès des établissements scolaires. Il recevra un versement de la circonscription de Hombourg-Haut (ZEP de Freyming-Merlebach et de Behren-Lès-Forbach) et des REP de Farébersviller et de Freyming-Merlebach, également fin 2019.

– en Meurthe-et-Moselle, le collège ZEP historique de Nancy, Claude Le Lorrain, a fermé en juillet 2018. Ses archives ont été transférées au collège Jean Lamour qui accueille les élèves de l’ancien collège. Comme pour les archives du CAREP, les fonds seront versés lors de la réouverture des AD 54. Par ailleurs, le REP de Joeuf-Homécourt-Auboué versera également les archives du réseau ; elles seront complétées par celles du collège Maurice Barrès de Joeuf (détenant celles du collège Rousseau d’Homécourt qui a fermé) qui déménagera en 2019-2020. Les archives du collège Allende d’Auboué, fermé également, sont déjà disponibles aux AD 54.

sources AD 88 oct 2018

Sources AD 57 (nov 2018)

Sources AD 55 (juin 2019)

 

 

académie de Toulouse

Cette académie étendue comprend huit départements, mais seuls le Tarn et la Haute-Garonne sont réellement concernés par l’éducation prioritaire depuis 1982.

EP acad Toulouse

Le service archives du rectorat de Toulouse sous la direction d’Hélène Gay dispose d’un fonds très important. Il œuvre avec les archives départementales de Haute-Garonne à la sauvegarde d’un maximum de sources sur l’éducation. Les fonds consultables au rectorat et aux AD 31 permettent aux chercheurs débutants ou professionnels de disposer des documents relatifs aux classements, aux pilotages et aux actions de l’ensemble des ZEP académiques.

 

sources AD 81 (nov 2018)

Sources rectorat Toulouse (nov 2018)

sources AD 31 (nov 2018)

 

Constitution d’un guide des sources de l’éducation prioritaire

Le projet national qui a débuté officiellement en 2016 à l’initiative de Lydie Heurdier et Jean-Yves Rochex (Université Paris 8, laboratoire CIRCEFT-ESCOL) s’est poursuivi dans les académies depuis deux années scolaires (2017-2018 et 2018-2019) et devrait s’achever en 2019-2020.

Une quinzaine d’académies ont été sollicitées pour participer au processus de repérage et de sauvegarde des archives conservées dans les réseaux d’éducation prioritaire. Lydie Heurdier assure ce travail de terrain et d’élaboration du Guide des sources.

La démarche est la suivante : contact avec les pilotes académiques et accord du recteur ; envoi des questionnaires ‘état des lieux’ aux coordonnateurs, et parfois également aux principaux et inspecteurs, pilotes des REP et REP+ ; une fois la synthèse des réponses établie, visite sur site pour  »expertiser » les archives ; rédaction d’un compte rendu de visite, envoyé à tous les acteurs concernés, y compris les archivistes départementaux, partenaires de la phase finale ; versements des archives des réseaux, à la préparation desquels il m’arrive de participer. Pour aider le coordonnateur à trier et classer les documents, le plan de classement est largement diffusé. Cette démarche exige de nombreux déplacements mais permet de mieux saisir les particularités de chaque réseau et d’accompagner les collègues peu familiers des questions d’archivage. Ce qui a été possible grâce à la subvention du CUIP (Comité universitaire d’information pédagogique).

Parallèlement, dans chaque département concerné, le projet est présenté au service des archives départementales. Un temps de travail en salle de lecture permet d’établir quelles sont les sources disponibles pour les chercheurs. La consultation de bordereaux de versement, plus ou moins aisée et fastidieuse, est complétée par celle de boites dont le descriptif du contenu est flou ou à la marge de l’éducation prioritaire. Lorsque peu d’archives versées sont explicitement libellées ZEP, REP ou éducation prioritaire, cas très fréquent, il faut élargir les sources, avec par exemple les procès-verbaux de conseils d’administration des collèges qui sont accompagnés d’annexes, d’indicateurs, de projets pédagogiques et de bilans. De même, dans les archives « politique de la ville » ou « réussite éducative », de nombreux éléments concernent les établissements classés et les actions entreprises.

Les sources proposées dans ce carnet de recherche n’épuisent pas l’ensemble de ce qui serait pertinent pour la rédaction d’une monographie, mais visent à fournir les principaux éléments utiles aux chercheurs, en particulier les débutants, peu familiers des archives et de la politique d’éducation prioritaire, politique éducative interdegrés et partenariale depuis 1981.

Au fur et à mesure des versements des réseaux, des écoles et collèges, ou des autorités de tutelle (inspection académique, rectorat, inspection de circonscription), une nouvelle version des fonds consultables dans les services d’archives départementales sera mise en ligne.

Pour chaque académie retenue, une carte des ZEP et des établissements classés a été établie à partir des annuaires nationaux disponibles depuis la première relance de 1990 et l’apparition de la prime de sujétions spéciales décidée par Lionel Jospin. Autrement dit, il n’existait pour les années 1980 aucune liste nationale des ZEP, et c’est seulement avec les documents trouvés dans les archives (nationales ou départementales) que la carte peut être progressivement complétée. L’hétérogénéité des classements est alors évidente, la part du rural également. Dans certains départements ou académies, la carte s’est peu modifiée depuis près de 40 ans, tandis que dans d’autres, les relances ont permis soit des sorties de ZEP soit de nouvelles entrées, parfois importantes. Une précision s’impose : le terme « carte » utilisé ici est celui en usage à l’Education nationale, mais il s’agit d’une liste ou d’un tableau qui retrace l’évolution des entrées et sorties. Seule l’académie de Guadeloupe présente de vraies cartes à ce jour.

Ce qui apparaît aujourd’hui est donc incomplet pour une majorité de territoires. Ce guide, accessible en ligne uniquement, est évolutif et a vocation à s’étoffer dans les années futures, contribuant ainsi à sauvegarder la mémoire et les traces des actions conduites auprès des populations considérées comme les plus défavorisées scolairement et socialement.

académie de Caen

Cette académie comprend les départements du Calvados, de l’Orne et de la Manche. Assez peu concernée par l’éducation prioritaire, elle compte néanmoins des ZEP historiques telles celles d’Alençon, Cherbourg et Caen.

La sensibilisation lors d’un séminaire académique et mes visites sur site depuis 2018 devraient aboutir prochainement au versement de nouveaux fonds pour les réseaux suivants :

– A Caen, REP Guillaume de Normandie et REP+ Stephen Hawkings (Marcel Pagnol jusqu’en 2018)

– REP+ Les Provinces de Cherbourg

– REP+ Louise Michel d’Alençon

D’ores et déjà, le réseau du collège Laplace de Lisieux a versé en mars 2019 ses archives qui couvrent la période 1998-2017. Le collège Henri Sellier de Colombelles a fermé en juillet 2018, ses archives ont été récupérées par Vincent Galland, l’archiviste du rectorat. Ce fonds conséquent est consultable au rectorat avant son transfert aux AD 14.

EP dans acad Caen

Sources AD 50 (septembre 2018)

Sources AD 14 (mars 2019)